2. Le métabolisme de la nicotine

Dans les poumons, la nicotine est rapidement absorbée dans la circulation sanguine, excepté une quantité résiduelle expirée. Cette absorption est facilitée car le flux sanguin des capillaires pulmonaires est élevé. Chaque minute, la totalité du volume sanguin passe par ces vaisseaux. La nicotinémie* augmente rapidement lors de la consommation d’une cigarette. Ainsi, la nicotine absorbée à partir de la fumée de tabac se distribue rapidement dans divers organes, dont le cerveau.

La nicotine est métabolisée principalement dans le foie. L’abstinence nocturne permet d’éliminer une très grande partie de la nicotine accumulée et une resensibilisation vis-à-vis de ses effets.


Nicotémie* : concentration sanguine en nicotine.