1. Enoncé

De nombreux substituts à base de nicotine ou de molécules analogues sont commercialisés pour les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac. Leur efficacité est largement liée à la capacité du médicament à reproduire les effets physiologiques de la nicotine lors de la consommation d'une cigarette.

L'entreprise pharmaceutique pour laquelle vous travaillez souhaite se lancer dans la commercialisation de substituts nicotiniques. Dans ce cadre, vous êtes chargé de déterminer la forme (gommes à mâcher, comprimés, patches…) et la dose qui seront conseillées aux fumeurs pour remplacer l'effet d’une cigarette. Votre réponse doit être aussi générale que possible, c'est-à-dire qu'elle doit pouvoir s'appliquer à différents types de tabacs.

Le service médical de l'entreprise a déjà effectué des mesures de taux de nicotine après une cigarette chez des fumeurs volontaires qui ont un type de tabagisme précis (site MathSV). Parmi les produits actuellement en cours de test, certains ont des caractéristiques connues, à nouveau grâce à des tests effectués chez des volontaires.